Comment parler de pornographie à mon enfant ou adolescent ?

Il est toujours difficile d’aborder le sujet tabou de la pornographie avec ses enfants ou adolescents. Pourtant, il est primordial de pouvoir créer un dialogue en confiance, et de trouver les mots justes.
  • J’ai surpris mon enfant en train de regarder un site pornographique. Comment lui en parler ?

    Le dialogue est essentiel dans cette situation : 

    • N’hésitez pas à lui dire : « Comme toi, je trouve ces images choquantes ».
    • Expliquez-lui, dans des termes adaptés à son âge : « Ce que montrent ces images, ce n’est pas ce que font les adultes. Dans les films pornographiques, ce sont des acteurs ».
    • S’il s’agit d’un adolescent, vous pouvez lui dire : « C’est tout à fait normal que tu te poses des questions sur la sexualité. Mais ce n’est pas en regardant ces images que tu trouveras les bonnes réponses ».
    • S’il a besoin d’informations sur un sujet particulier, vous pouvez l’orienter vers des sites adaptés, à découvrir dans « Vos ressources ».

    Dans tous les cas, il est primordial de ne pas culpabiliser ni sanctionner votre enfant, mais de le rassurer et de l’encourager à se confier à vous. S’il voit qu’un adulte s’intéresse à ce qu’il a ressenti, l’enfant osera davantage partager son émotion.

     

    Tutoriel du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) sur les contenus inadaptés : dans le cadre de la campagne de sensibilisation à la signalétique jeunesse qu’il organise annuellement, le CSA met à disposition du public des tutoriels proposant aux parents des conseils pour protéger leurs enfants des contenus choquants ou de leurs effets :

    Tuto CSA – Comment parler à votre enfant s’il a vu une image qui l’a choqué ?

     

  • Je sais que mon adolescent regarde des films pornographiques en cachette. Comment lui en parler ?

    Tout d’abord, il est important de dire à l’adolescent qu’un film pornographique n’est pas une représentation de la réalité, mais une fiction dont les scènes sont montées et jouées par des acteurs. La pornographie est un spectacle pour adultes qui doit être regardé comme tel et non pas comme un guide/mode d’emploi destiné aux adolescents  concernant la sexualité.

    Les images pornographiques peuvent intégrer une dimension de violence et/ou de sexisme, de racisme, qui ne sont paslà encore, le reflet de la réalité ce dont l’adolescent doit avoir conscience.

    Lors de l’échange avec votre enfant, il est important de comprendre ce qu’il recherche lorsqu’il regarde ces images. S’il s’agit de trouver des réponses aux questions qu’il se pose sur la sexualité, vous pouvez l’inviter à consulter la rubrique « Vos ressources », qui propose des contenus adaptés à sa tranche d’âge.

    S’il les utilise à des fins d’excitation, il peut être intéressant de lui suggérer de réfléchir au fait qu’il peut sûrement trouver d’autres sources de plaisir, d’autant que le visionnage de pornographie créé à terme une impression de ne jamais être satisfait.

    Si les contenus pornographiques ne sont pas en soi illégaux en France, leur accès avant 18 ans est interdit et il peut être bon de rappeler pourquoi à votre enfant. Avant l’âge adulte, il n’est pas prêt pour regarder de tels contenus qui lui donneront une image faussée de la sexualité.

    Vidéo « Comment parler de pornographie avec son enfant ? »

Comment protéger les enfants ?

Aujourd’hui, n’importe qui peut accéder en deux clics à des vidéos pornographiques sur Internet, notamment un enfant ou un adolescent, alors même qu’il est interdit d’exposer les mineurs à de telles images. Les outils de contrôle parental sont de plus en plus performants et peuvent être bien utiles, mais attention : ils ne dispensent pas d’une bonne discussion pour évoquer le sujet avec votre enfant.
  • Pourquoi est-ce important de protéger mon enfant des contenus pornographiques ?

    Les enfants ont un accès de plus en plus précoce à différents appareils numériques. Ils sont susceptibles de visionner des contenus pornographiques très tôt, malgré la vigilance de leurs parents.

    Ces contenus peuvent avoir des conséquences psychologiques néfastes pour vos enfants, notamment en ce qu’ils représentent majoritairement une vision biaisée de la sexualité. Il est donc important d’engager le dialogue et de les protéger lors de leur navigation en ligne grâce à des outils de contrôle parental.

    Vidéo « Pourquoi est-ce important de parler de pornographie avec son enfant »

  • Les enfants peuvent–ils être exposés à ces contenus de façon involontaire ?

    Oui, les enfants peuvent être exposés à des contenus pornographiques involontairement, par exemple via des fenêtres pop-up, qui apparaissent souvent sur les sites de streaming et de téléchargement illégaux.

    Il est ainsi conseillé d’installer un dispositif de contrôle parental pour éviter cette exposition involontaire.

  • La loi protège-t-elle les enfants des risques d’exposition aux contenus pornographiques ?

    Oui, en vertu de l’article 227-24 du code pénal français, le fait de laisser un contenu pornographique librement accessible à un mineur est puni de 3 ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. Depuis la loi n°2020-936 du 30 juillet 2020 visant à protéger les victimes de violences conjugales, cet article précise que cette infraction est constituée y compris si l’accès d’un mineur à un tel contenu résulte d’une simple déclaration de celui-ci indiquant qu’il est majeur.

  • Mon enfant commence à utiliser Internet, je voudrais des conseils pour lui apprendre à bien l’utiliser et le protéger de l’exposition aux images pornographiques. À qui puis-je m’adresser ?

    3018
    Le 3018, opéré par l’association e-Enfance, est le numéro national pour les jeunes victimes de violences numériques et leurs parents. Psychologues, juristes et spécialistes des outils numériques vous aident à comprendre les usages numériques des jeunes, vous aident à les protéger des risques en ligne et répondent à vos questions.

  • Lorsque mon enfant navigue sur Internet à la recherche de films, séries ou jeux vidéo, est-ce sans risque ?

    Il existe sur Internet de nombreux sites proposant des biens culturels tels que des films, des séries, des jeux vidéo ou encore de la musique, gratuitement ou de manière payante. Certains de ces sites peuvent être illicites, notamment parce qu’ils ne respectent pas la législation sur les droits d’auteur et la propriété intellectuelle.

    De tels sites sont en outre peu soucieux de la protection des plus jeunes et peuvent présenter un risque d’exposition à des contenus pornographiques : par exemple, dans les publicités présentes sur le site et les fenêtres pop-up intempestives ou encore dans le catalogue même des contenus disponibles.

    Pour éviter que votre enfant soit exposé à ces images, vous pouvez l’orienter vers des sites légaux où il ou elle pourra accéder à des contenus culturels en toute sécurité.

  • Comment être sûr que l’on navigue sur un site légal proposant des films, des séries, de la musique, etc. ?

    Pour être sûr de naviguer sur un site légal et donc sans risque d’exposition à du contenu pornographique, la Hadopi propose un recensement en ligne de plus de 400 plateformes, sites et services culturels légaux (secteurs du livre, de la musique, de l’audiovisuel et des jeux vidéo) : cliquez ici.

    Pour les œuvres audiovisuelles, il existe également le moteur de recherche du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) qui propose un accès à une offre légale en vidéo à la demande disponible en France : cliquez ici.

  • Comment reconnaître facilement un site internet illégal ?

    Votre enfant recherche une œuvre sur Internet et votre moteur de recherche lui propose un choix très large de sites. Il est souvent complexe de savoir si le site qu’il consulte est légal ou non. Voici quelques indices pour l’aider à reconnaitre un site illicite :

    • la présence de nombreuses publicités intempestives qui s’ouvrent très régulièrement (fenêtres pop-up) ;
    • la surreprésentation des publicités de charme ou de jeux en ligne ;
    • la présence de publicités manifestement trompeuses ou frauduleuses (escroqueries) ;
    • l’absence de moyens de paiement sécurisés et connus ;
    • la présence de films actuellement diffusés en salles de cinéma ;
    • l’absence de mentions légales ou la présence de mentions légales ou de conditions d’utilisation farfelues.
  • Quelles sont les solutions techniques qui peuvent m’aider ?

    Sirien ne saurait remplacer votre présence aux côtés de votre enfantet/ou le dialogue avec lui sur ses expériences numériques, les outils de contrôle parental peuvent s’avérer de précieux alliés pour limiter le risque d’exposition de votre enfant à des contenus pornographiques. 

    Bien paramétrés, ils permettent généralement de : 

    • restreindre les contenus accessibles par votre enfant minimisant ainsi l’accès à contenus pornographiques involontaires ;
    • de contrôler les téléchargements ;
    • d’interdire l’accès à des sites, à des jeux, applications notamment en téléchargement illégal ;
    • d’empêcher qu’il se connecte à certaines heures en votre absence en fixant des limites horaires.

    Ils sont disponibles sur l’ensemble des supports et équipements utilisé par votre enfant, de la tablette au smartphone, en passant par l’ordinateur et peuvent être adaptés en fonction de l’âge de votre enfant.À cela s’ajoutent les outils de paramétrages proposés par les différents réseaux sociaux.

    La plupart d’entre eux proposent des fonctions similaires qui permettront de limiter grandement le risque d’exposition aux contenus pornographiques : 

    • Généralement le choix entre deux niveaux de filtrage : 

    Avec le profil enfant, votre plus petit navigue dans un univers fermé correspondant à une « liste blanche » de sites autorisés prédéfinis. 

    Avec le profil adolescent, votre plus grand a accès à tout Internet à l’exception d’une « liste noire » de sites illégaux et inappropriés. 

    • La possibilité de fixer des limites horaires ;
    • La possibilité d’interdire l’accès à des sites, à des jeux, applications notamment en téléchargement illégal.

    Le questionnaire que nous vous proposonsnous permet de vous proposer les outils les plus adaptés à votre situation ainsi que des ressources éducatives pour parler de sexualité avec vos enfants et aborder la question de la pornographie.

    Quoiqu’il en soit, gardez toujours à l’esprit : 

    • Afin de protéger au mieux votre enfant, il est primordial d’installer un contrôle parental sur l’ensemble des équipements qu’utilise votre enfant y compris les votre et de paramétrer l’ensemble des réseaux sociaux qu’il utilise ;
    • Que le contrôle parental est avant tout un outil, il n’est pas infaillible et ne se substitue pas à la vigilance, à l’écoute et au dialogue avec votre enfant ;
    • De paramétrer le contrôle parental en fonction de l’âge et de la maturité de chacun de vos enfants.

    Ressources complémentaires :

  • À partir de quel âge dois-je installer un outil de contrôle parental ?

    Il est recommandé d’installer un outil de contrôle parental le plus tôt possible afin que votre enfant soit protégé.

    Le profil « enfant » peut facilement être installé sur ces outils afin qu’ils puissent naviguer dans un espace sécurisé.

    Vidéo « Quel est le rôle du contrôle parental ? »

  • Jusqu’à quel âge est-il efficace ?

    Il n’y a pas d’âge limite pour utiliser un outil de contrôle parental. Il est souvent possible de le paramétrer à travers :

    • Un profil « enfant », avec lequel votre enfant a accès à une « liste blanche » de sites prédéfinis autorisés.
    • Un profil « adolescent », avec lequel votre adolescent a accès à l’intégralité des sites internet, exceptée une « liste noire » de site illégaux ou inappropriés, dont les sites pornographiques.
  • Où trouver des informations sur les pratiques ou contenus à risque sur Internet ?

    Différents guides existent pour vous aider à accompagner vos enfants sur internet et sur les réseaux sociaux et à mieux comprendre les risques qui y sont associés.

Comment signaler un contenu inadapté à un mineur ?

Les contenus illicites peuvent faire l’objet de signalements sur diverses plateformes accessibles à tous. Il peut, par exemple, être nécessaire de faire cesser rapidement la circulation sur Internet d'images à caractère sexuel diffusées sans le consentement des personnes y figurant (dans le cadre d’une pratique de «  revenge porn  », d’un compte « ficha » sur un réseau social, d’un chantage à la webcam, etc.). Des services peuvent vous aider.
  • J’ai vu des images à caractère sexuel impliquant des enfants. Que faire ?

    Selon l’article 227-23 du code pénal, le fait de diffuser des images de mineurs présentant un caractère pornographique est puni, au minimum, de 5 ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. 

    Il est important de signaler de telles images auprès des deux plateformes en ligne suivantes : 

    PHAROS

    Il s’agit d’un un site web créé en 2009 par le Gouvernement français pour permettre aux internautes de signaler des contenus et comportements illicites repérés en ligne. Des policiers et gendarmes vérifient que les contenus et comportements signalés constituent bien une infraction à la loi française. Leur mission est de les traiter et d’alerter les services compétents tels la Police nationale, la Gendarmerie nationale, les Douanes, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) en France et à l’étranger. 

    Point de Contact

    Point de Contact met à disposition un formulaire vous permettant de signaler tout contenu illicite ou choquant rencontré lors de leur navigation. Un module de signalement et une application mobile (iOS · Android) sont également disponibles. Préalablement à toute action, l’équipe de Point de Contact procède à la qualification juridique du contenu signalé dès lors qu’il relève de son champ de compétences. Point de Contact entreprend les démarches auprès des prestataires techniques afin d’obtenir le retrait du contenu manifestement illégal et informe les autorités compétentes.

     

  • J’ai repéré des sites pornographiques accessibles aux mineurs : que faire ?

    En vertu de l’article 227-24 du code pénal français, le fait de laisser un contenu pornographique librement accessible à un mineur est puni de 3 ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. Depuis la loi n° 2020-936 du 30 juillet 2020 visant à protéger les victimes de violences conjugales, cet article précise que cette infraction est constituée y compris si l’accès d’un mineur à un tel contenu résulte d’une simple déclaration de celui-ci indiquant qu’il est majeur.  

    Vous pouvez signaler un site contrevenant à ces dispositions auprès des plateformes suivantes : 

    PHAROS

    Il s’agit d’un un site web créé en 2009 par le Gouvernement français pour permettre aux internautes de signaler des contenus et comportements illicites repérés en ligne. Des policiers et gendarmes vérifient que les contenus et comportements signalés constituent bien une infraction à la loi française. Leur mission est de les traiter et d’alerter les services compétents tels la Police nationale, la Gendarmerie nationale, les Douanes, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) en France et à l’étranger.

    Point de Contact

    Point de Contact met à disposition un formulaire vous permettant de signaler tout contenu illicite ou choquant rencontré lors de leur navigation. Un module de signalement et une application mobile (iOS · Android) sont également disponibles. Préalablement à toute action, l’équipe de Point de Contact procède à la qualification juridique du contenu signalé dès lors qu’il relève de son champ de compétences. Point de Contact entreprend les démarches auprès des prestataires techniques afin d’obtenir le retrait du contenu manifestement illégal et informe les autorités compétentes.

     

Comment parler de sexualité avec ses enfants ?

Il est toujours difficile de parler des sujets liés à la sexualité avec ses enfants. Heureusement, des ressources existent ! Les livres et les divers médias répertoriés ici sont des supports pertinents pour votre propre information, celle de vos enfants, et pour l’accompagner dans ses questionnements essentiels comme le rapport à son corps, le respect de celui des autres, l’intimité... De quoi commencer à aborder ces sujets parfois compliqués tout en partageant un moment de lecture amusant et instructif.
  • Je ne sais pas comment aborder la sexualité avec mon enfant/adolescent, j’ai besoin d’être aidé. Vers qui me tourner ?

    En tant que parent, on peut se sentir gênés pour parler de sexualité avec son enfant, souvent parce que l’on a l’impression de livrer un peu de sa propre intimité. Si le dialogue avec votre enfant vous semble difficile voire impossible, vous pouvez vous tourner vers d’autres personnes :

    • Des membres de la famille ;
    • Des associations et des structures spécialisées dans l’éducation à la sexualité. Ces lieux d’échanges et d’écoute sont spécialisés dans le recueil de la parole des adolescents avec ou sans leurs parents. N’hésitez donc pas à vous y rendre.

    Maison des adolescents

    Les Maison des adolescents (MDA) sont des lieux qui accueillent gratuitement et dans le respect de l’anonymat des jeunes de 12 à 25 ans (l’âge varie selon les structures). On y trouve psychiatres, psychologues, éducateurs et infirmiers. Les parents peuvent parfois y être accueillis également. Ce qui est proposé diffère d’un lieu à l’autre : entretiens, activités, groupes de parole, accueil ou non des parents. Le mieux est donc d’appeler ou de s’y rendre et de poser des questions.

    Les centres de planification

    Les centres de planification accueillent les mineurs gratuitement et dans le respect de l’anonymat. On peut y rencontrer des médecins, des conseillers conjugaux et familiaux, obtenir des informations sur la contraception, la grossesse, l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG), les infections sexuellement transmissibles (IST), se faire prescrire la pilule, y passer des examens médicaux (tests de grossesse, dépistages d’IST dans certains centres, etc.). Des préservatifs gratuits y sont également à la disposition de tous.

     

    En ligne :

    Fil Santé Jeunes

    Le Fil Santé Jeunes (FSJ) est un dispositif de prévention proposant des réponses aux questions de santé physique, mentale et sociale que se posent les jeunes de 12 à 25 ans. L’activité d’écoute, d’information et d’accompagnement est réalisée au téléphone et sur Internet.

     

    Fil Santé Jeunes accessible personnes sourdes et malentendantes

    Du lundi au vendredi de 9h à 19h, et le samedi de 9h à 12h en cliquant sur le logo en haut du site, il est possible d’accéder à un service d’interprètes (Elioz) en langue des signes française (LSF) ou de codeurs en langue française Parlée complétée (LfPC). Ce sont ces interprètes qui composeront le numéro et vous mettront en contact avec Fil Santé Jeunes, service qui permet de se confier sur les sujets qui préoccupent et interrogent les adolescents, d’obtenir des informations et des conseils de la part de professionnels de santé (psychologues, médecins, conseillers conjugaux et familiaux), et éventuellement d’être orienté vers une structure près de chez soi.

     

    OnSEXprime  

    Onsexprime.fr répond aux questions que se posent les adolescents sur la sexualité sous une forme moderne. Des informations fiables sur le corps, les relations amoureuses, le plaisir, la contraception, les infections sexuellement transmissibles (IST), l’orientation sexuelle, les rapports de genre,… 

     

    Ligne Azur

    Ligne Azur est un dispositif d’information et de soutien contre l’homophobie et pour la prévention du comportement suicidaire. Il s’adresse aux personnes en questionnement sur leur orientation et/ou leur identité sexuelle, à l’entourage de celles-ci et aux professionnels qui souhaitent aider une personne en difficulté.

     

    Vous pouvez retrouver également d’autres informations dans la rubrique « Vos ressources ».

  • Mon enfant me pose des questions sur la sexualité, quels ouvrages peut-il lire pour s’informer ?

    Et si on se parlait ? Andréa Bescond et Mathieu Tucker, édition Harper Collins – Pour les 3-6 ans.

    Trois livres adaptés à l’évolution des enfants (maternelle, primaire puis collège) pour informer, parler de l’éducation et des violences, notamment sexuelles. Plusieurs enfants expriment directement ce qui les intrigue, les touche, voire les inquiète. Les textes informent l’enfant, entre autres, et lui expliquent que son corps lui appartient et qu’il doit être préservé pour bien grandir. Ils abordent aussi les violences sexuelles à l’encontre des mineurs. Enfin, ils rappellent les droits des enfants.

     

    Max et Lili veulent tout savoir sur les bébés, Dominique de Saint Mars, édition Calligram.

    Ce petit livre de Max et Lili parle de la vie et de l’amour en montrant qu’il est normal d’être curieux de la sexualité même si ce sujet reste intime. Il aborde avec réalisme et humour le corps et la transmission de la vie. Comme tous les livres de cette collection. il a été écrit après de nombreux échanges entre l’auteur et des enfants.

     

    Le livre qui te dit enfin tout sur l’amour, Françoize Boucher, édition Nathan.

    Françoize Boucher, avec les conseils de la spécialiste mondialement connue Docteur Love à l’humour un peu décalé, répond à toutes les questions cruciales que, dès l’âge de 7 ans, l’on se pose sur l’amour qui donne des ailes une fois que l’on a réussi à faire le premier pas.

     

    L’encyclo de la vie sexuelle 7-9 ans, Collectif, édition Hachette.

    Un classique de l’information destinée aux enfants ; la vie sexuelle est présentée sous forme d’histoires sans préjugés et en insistant sur la vie relationnelle.

  • Quels ouvrages puis-je lire pour m’aider à parler de sexualité à mon enfant ?

    Osez parler de sexe à vos enfants, édition La Musardine.

    Sandra Franrenet a rassemblé plusieurs professionnels proches des enfants : médecins, psychologues, thérapeutes qui évitent les réponses toutes faites aux questions des enfants de tous âges. Un livre clair, facile à lire. La diversité des intervenants permet de proposer différents points de vue et approches qui répondent à la diversité des besoins des parents.

     

    Comment parler de sexualité aux enfants, Anne Vaisman, édition Le Baron perché.

    Cet ouvrage livre des clefs pour entamer un dialogue ouvert et décomplexé avec les plus jeunes. Pour satisfaire la curiosité des enfants sur la sexualité, il est important d’aborder des thèmes aussi différents que le plaisir, la masturbation, la grossesse, la première fois, la contraception, l’identité sexuelle ou de genre, mais aussi d’évoquer sans détour le viol ou l’inceste. Des conseils, des notions historiques et 30 fiches illustrées, élaborées à partir de questions d’enfants et adolescents de 5 à 15 ans, permettent de trouver les mots, ni trop crus, ni mensongers, pour les informer sur les risques et plaisirs de l’amour, et les aider à comprendre, connaître et accepter leur corps, leurs désirs et ceux des autres.

Comment parler de sexualité aux adolescents ?

Comme de nombreux adultes vous ne savez pas forcément comment aborder les questions de sexualité avec vos ados. Nous vous proposons une sélection de ressources et de services susceptibles de de vous aider. Cette liste de ressources n’est pas exhaustive, de nombreux autres supports existent.
  • Je veux que mon adolescent comprenne ce qu’est le consentement, quels sont les supports qu'il peut utiliser pour s’informer ?

    Vidéo sur le thème du consentement

    L’industrie pornographique véhicule une représentation ambiguë du consentement : la femme y semble souvent prendre du plaisir dans une relation sexuelle qu’on lui impose avec violence. Dans ce module, de jeunes adolescentes témoignent d’expériences traumatisantes vécues avec leurs partenaires qui n’ont pas respecté leur volonté.

     

    Fiche pratique sur le thème du consentement

    Les outils numériques et les réseaux sociaux favorisent le développement de pratiques entraînant une redéfinition de l’intimité (notamment la diffusion de photos et de vidéos intimes ou à caractère sexuel). Cette fiche pratique permet aux adolescents de réfléchir à cette notion.

  • Mon adolescent se questionne sur son premier rapport sexuel, existe-il des vidéos pour l’informer ?

    Vidéo de sensibilisation sur le premier pas

    Léa et Loïc se rencontrent en boîte. Mais peut-on danser sans être une « allumeuse » ? Et peut-on draguer sans être un « gros relou » ? Aude GG, Monté de Linguisticae, Julien Ménielle et Manon Bril sont là pour les aider dans cette vidéo de décryptage.

     

    Vidéo de sensibilisation à la première fois sexuelle

    C’est le grand jour, Loïc et Léa passent à l’acte. Mais comment ne pas se laisser dévorer par le stress et les idées reçues ? Dans cette vidéo, Julien Ménielle, Aude GG, Florence Porcel et les Frères Poulain aident les adolescents à mieux comprendre ce qui se passe dans leur tête et dans leur corps lors de ce moment important.

  • Je veux que mon adolescent comprenne ce qu’est le sexisme, quels supports peut-il utiliser pour s’informer ?

    Court métrage sur le sexisme et des relations filles/garçons dans les espaces numériques

    « Camille » est un court-métrage écrit et joué par les jeunes du Lycée de l’Image et du Son d’Angoulême. Il aborde avec sincérité et sans œillères les thèmes du cyber-harcèlement, du sexisme, et des relations filles/garçons dans les espaces numériques. Il s’agit d’un support destiné à être projeté en classe pour susciter les échanges et la réflexion.

  • Mon adolescent se pose beaucoup de questions sur la sexualité, comment lui apporter des réponses en vidéo ?

    Vidéos de réponses aux questions d’ado sur la sexualité

    Diane Saint-Réquier, auteure du blog Sexy Soucis, répond dans une série de vidéos aux questions que les adolescents se posent sur la sexualité.

     

    Vidéos de réponses aux questions d’ado sur la sexualité

    À l’heure de Tinder, de Snapchat, du « Netflix and chill » et du revenge porn, c’est quoi être en couple ? Comment on drague sur Instagram ? Doit-on rester fidèle ? Comment faire son coming out ? La première fois, ça ressemble à quoi ? Peut-on dissocier l’amour et la sexualité ? Six jeunes de tous horizons ont accepté de se réunir parler sans tabou de sexe et de relations amoureuses.

  • À qui mon adolescent peut-il parler par téléphone pour aborder la sexualité en toute confidentialité ?

    Fil Santé Jeunes

    Le Fil Santé Jeunes (FSJ) est un dispositif de prévention répondant à distance aux questions de santé physique, mentale et sociale que se posent les jeunes de 12 à 25 ans. L’activité d’écoute, d’information et d’accompagnement est réalisée au téléphone, à l’aide d’un numéro vert et sur Internet.

    Fil Santé Jeunes accessible aux personnes sourdes et malentendantes

    Du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 12h en cliquant sur le logo en haut du site, il est possible d’accéder à un service d’interprètes (Elioz) en langue des signes française (LSF) ou de codeurs en langue française Parlée complétée (LfPC). C’est eux qui composeront alors le numéro et mettent en contact avec Fil Santé Jeunes qui est un lieu qui permet de se confier sur les sujets qui préoccupent et interrogent les adolescents, d’obtenir des informations et des conseils de la part de professionnels de santé (psychologue, médecin, conseiller conjugal et familial), et éventuellement d’être orienté vers une structure de proximité).

    Les centres de planification

    Un centre de planification est un lieu anonyme, gratuit pour les mineurs, qui accueille les jeunes et les moins jeunes. On peut y rencontrer un médecin, un gynécologue. On peut y trouver des informations sur la contraception, la grossesse, l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG), les Infections Sexuellement Transmissibles (IST), se faire prescrire la pilule, passer des examens médicaux (tests de grossesse…) et certains centres procèdent à des dépistages d’IST. Des préservatifs gratuits sont à la disposition de tous. On peut également rencontrer une conseillère conjugale et familiale pour parler de sa sexualité, de ses relations amoureuses, de son corps, etc.

    Le Crips

    Le Crips est un organisme de prévention santé associé à la région Île-de-France. Ses deux domaines d’action sont la santé des jeunes et la lutte contre le sida.

  • Quand on se pose des questions sur son orientation/identité sexuelle, où en parler ?

    Ligne Azur

    Ligne Azur est un dispositif d’information et de soutien contre l’homophobie et pour la prévention du comportement suicidaire. Il s’adresse aux personnes en questionnement sur leur orientation et/ou leur identité sexuelle, à l’entourage, aux professionnels qui souhaitent aider une personne en difficulté.

  • J'ai des difficultés avec mon adolescent, j’ai besoin de conseils par téléphone, qui puis-je contacter ?

    FNEPEAllô parents en crise – au 0 805 382 300 du lundi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 20h.

    Psychologues, éducateurs ou encore médiateurs familiaux, professionnels formés à l‘écoute téléphonique se relaient pour écouter, apaiser et orienter des parents angoissés, déroutés ou désarmés.

  • Existe-t-il des sites internet pour que mon adolescent s’informe et vive sa sexualité en toute sécurité ?

    OnSEXprime.fr

    Onsexprime.fr répond aux questions que se posent les adolescents sur la sexualité en mettant à leur disposition des informations fiables sur le corps, les relations amoureuses, le plaisir, la contraception, les infections sexuellement transmissibles, etc. 

    Choisirsacontraception.fr

    Choisirsacontraception.fr est destiné au grand public, aux professionnels de santé et des secteurs éducatif et social, et, de manière générale, à toute personne recherchant, dans le cadre de ses activités professionnelles ou à titre personnel, des informations relatives à la contraception. Les informations fournies n’ont en aucun cas vocation à remplacer la consultation d’un professionnel de santé.

    Sida Info Service

    Sida Info Service met à disposition du public plusieurs lignes téléphoniques et des canaux numériques permettant d’obtenir des renseignements sur les maladies sexuellement transmissibles ainsi que sur les questions liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre. 

  • Mon adolescent se pose des questions sur la sexualité, quels ouvrages peut-il lire pour s’informer ?

    Le Zizi sexuel (Le guide du zizi sexuel), Hélène Bruller et ZEP (illustrations) – Pour les 9 à 13 ans.

    Des premiers émois à la puberté en passant par la conception des bébés, Le Guide du zizi sexuel répond aux questions que se posent les enfants dès 9 ans sur l’amour et la sexualité en abordant les sujets essentiels d’aujourd’hui. C’est quoi sortir avec quelqu’un ? Est-ce qu’on est obligé de faire l’amour ? À quoi ça sert les règles ? C’est quoi un préservatif ? Comment ça marche la contraception ? Destiné aux préados, cet ouvrage est aussi une passerelle entre les interrogations des enfants et les explications que cherchent les parents.

     

    Le dico des filles, Collectif, Jean-François Patarin (illustrations), Anne Bordenave (illustrations).

    Dictionnaire alphabétique destiné aux adolescentes contenant à la fois des histoires drôles, des tests humoristiques, des bons plans et des conseils, des informations claires et précises sur des sujets divers (beauté, amour, amitié, sexualité, école, avenir, santé, etc.)

     

    Zizi Lolos Smack !!!Delphine Godard (auteur), Nathalie Weil (auteur), Stéphane Nicolet (illustrations).

    Comment c’est fait, une fille ? Et un garçon ? Qu’est-ce qui change à la puberté ? C’est quoi faire l’amour ? Un livre qui aborde la puberté, l’amour et la sexualité.

     

    Girls: no panicHayley Long (auteur), Stéphanie Scudiero (traduction).

    Un livre consacré aux questions que peuvent se poser les adolescentes. Comment déclarer ses sentiments et comment se comporter quand on est amoureuse ? Que faire si tu te sens attirée par une fille ? Quelle contraception adopter ? Comment rompre sans dégâts ? Que se passe-t-il physiologiquement pendant l’acte sexuel ?

     

    Boys: no panic, James Dawson (auteur).

    Petit guide qui aborde les questions que peuvent se poser les jeunes garçons sur l’amour et la sexualité.

     

    Sexe story : la première histoire de la sexualité en BDPhilippe Brenot (auteur), Laetitia Coryn (auteur).

    Une histoire de la sexualité, des débuts de l’humanité au 21ème siècle, abordée non pas comme un phénomène naturel mais comme une réalité culturelle.

     

    Sexpérience – Les réponses aux questions des ados, Isabelle Filliozat et Margot Fried-Filliozat, édition Robert Laffont – À partir de 13 ans.

    Un livre qui se propose d’évoquer la vraie sexualité, celle où l’on s’épanouit dans la tendresse et le respect de l’autre.

  • Quels ouvrages puis-je lire pour m’aider à parler de sexualité à mon adolescent ?

    Les adolescents et la sexualité: 101 questions de mèresMarie Veluire, Catherine Siguret, édition Robert Laffont.

    Comment parler désir, amour et sexualité avec son adolescent tout en préservant son intimité ? Un ouvrage pour rassurer et guider les parents.

     

    La sexualité de vos ados, en parler, ce n’est pas si compliqué, Samuel Comblez, édition Solars.

    Encore enfant, déjà adulte, l’adolescent qui s’affirme, se cherche et se découvre, suscite chez les parents à la fois tendresse, agacement et parfois inquiétude. Comment accompagner ce mouvement, être à ses côtés pour favoriser son sentiment de sécurité et prendre de la distance pour le laisser construire son identité ? Que se passe-t-il dans son corps, dans sa tête, dans son cœur ? Et que se passe-t-il dans celle des parents, qui assistent à cette métamorphose ? Cet ouvrage, destiné aux parents mais aussi aux acteurs de la communauté éducative, permet de mieux comprendre les adolescents, leurs envies, leurs besoins mais aussi leurs doutes et leurs peurs.

  • Pas facile de parler de pornographie aux enfants et adolescents pour les dissuader d’en regarder : quels vidéos, podcasts ou fiches pratiques pour m’aider ?

    Vidéos

    Issues d’un documentaire diffusé sur France Télévisions, ces vidéos aident à comprendre ce qu’Internet a changé dans la manière d’accéder à la pornographie. Elles abordent également l’impact que les images pornographiques peuvent avoir sur les enfants. Vous pouvez les regarder seuls dans un premier temps, puis avec vos enfants si vous pensez qu’ils sont prêts. Chaque vidéo est accompagnée d’une fiche descriptive et de ressources complémentaires :

    Vidéo qui aborde l’aspect fictionnel du porno

    Cette vidéo rappelle qu’une image pornographique est le fruit d’une construction fictionnelle. Ce module donne la parole à des jeunes, à une ancienne actrice de films pornographiques et à des experts.

    Vidéo pour aider les parents à aborder la pornographie avec leur enfant

    Comment parler de sexualité avec son enfant ? Discuter avec lui de ce sujet sensible, de respect de l’autre, de consentement, mais aussi des images pornographiques auxquelles il peut être confronté est essentiel pour l’aider à construire sa sexualité et le protéger.

     

    Fiches pratiques

    Fiche pratique qui aborde l’aspect fictionnel de la pornographie

    Les images pornographiques sont une construction. Comme au cinéma, les acteurs se maquillent, jouent des scènes correspondant à un scénario imaginé de toutes pièces. Bref, ils exercent un métier. Ce fiche pratique permet d’en faire prendre conscience aux mineurs.

    Fiche pratique pour aider les parents à aborder la pornographie avec leur enfant

    Il est important d’expliquer aux enfants qu’il est normal d’éprouver de la curiosité pour les images pornographiques mais que ces dernières ne leur sont pas adaptées et qu’elles ne reflètent pas la réalité des relations entre un homme et une femme. Une fiche pratique pour en parler.

     

    Podcasts

    Podcasts sur la protection des mineurs face à la pornographie

    Une série de podcasts pour animer des ateliers de sensibilisation ou tout simplement aborder le sujet de la pornographie.